Catalogue des albums / singles

Isamu y'apili

Isamu y’apili

AnnéeTitre de l’album 
1972Ghalo Ghalo
1974Nkéré
1974Nandipo
1975Likwala
1976Afrika Obota
1976Ndandaye
1977Ewawa
1978Olando
1978Eseringila
1978Afrika Salalo
1979Elowè
1979Owèndè
1980Mengo
    –Ndjuke
1981Isamu y’apili
1982Awana w’Afrika
1983Mando
1984Réveil de l’Afrique
1986Sarraounia
1986Piroguier
1986Ka’ bo
1987Passé composé
1988Espoir à Soweto
1989Quête de la liberté
1990Silence
1993Lambarena Bach to Africa
1995Maladalité
1996Carrefour Rio
2000Obakadences
2004Ekunda-Sah
2005Mandji 2005
2006Gorée
2008Vérités d’Afrique
2010Mondjo
2010Mandji Ebwé
2011Dyawo
2013Destinée
2016Libérée la liberté
2017Gabon, éveil de la conscience patriotique
2018Gabon libéré
2018La couleur de l’Afrique

1. Isamu y’apili

Orèma omwango orèma w’ogèli
Are dambe dyarwa e koto n’okeli wó, wó, wó !
Ref: Awè n’isamu y’apili
Isamu ya g’omanda a wó wó wó!

Orèma omwango w’ayano na myè
W’azungo dyarwi ni ntawanga ngwè wó, wó, wó!
Ref: Awè n’isamu y’apili
Isamu ya g’omanda a wó wó wó!

Arange tata bóngin‘inkèli
Ga vó m’atigani evovo erevo wó, wó, wó !
Arang’itu n’go mama
Ref: Awè n’isamu y’apili
Isamu ya g’omanda a wó wó wó!

Mama ngani a dyinga, a puna
Pile nago ndwakowo wó wó wó!
Ref: Awè n’isamu y’apili
Isamu ya g’omanda a wó wó wó!

Nkani y’orèma y’ate managa
Ndo m’akoto n’egnongamanè wó wó wó!
Arang’itu n’go mama
Ref: Awè n’isamu y’apili
Isamu ya g’omanda a wó wó wó!

Orèma omwango orèma w’ogèli
Are dambe dyarwa e koto n’okeli wó, wó, wó !
Arang’itu n’go mama
Ref: Awè n’isamu y’apili
Isamu ya g’omanda a wó wó wó!

Mènè we !
Mama kè we !
Orèma omwango orèma w’ogèli
Gotani okeli o !
Ref: Awè n’isamu y’apili
Isamu ya g’omanda a wó wó wó!

Afi kwe w’amyeni vye ?
Kita, Giligili
Lili w’amyeni vye ?
Babo mwo ng’iyami
Fifi ye o Fifi ye
Kaki, ma Lili ye
Nhéria
Yoyo, Imele
Afi ye Rengenkavi
Esonge we, mwo ng’iyami we
Lili, omwa wi Djoso
Moussmey
Afa
Salka
Nehria y’Abelogo
Coucou ye
Afia
Ya Thalie
Fifi y’Atongowanga
Kita
Marlov

Le cœur d’un enfant est un cœur en faïence
Il ne tarde pas à se briser, il faut le traiter avec délicatesse
Ref : Que de choses passées !
Les choses de la vie

Le cœur d’enfant qui naquit avec moi
Se brisa très tôt à l’aube de ma vie
Ref : Que de choses passées !
Les choses de la vie

N’eût été père pour ramasser les débris
Je serais devenu une coquille vide
Ce n’est pas de la plaisanterie cher ami
Ref : Que de choses passées !
Les choses de la vie

Quant à maman, elle a soigné
Elle a entretenu depuis la maternité
Ce n’est pas de la plaisanterie cher ami
Ref : Que de choses passées !
Les choses de la vie

La maladie du cœur est en train de prendre fin
Mais me voilà saisi par une nostalgie infinie
Que sera-ce demain quand maman partira ?
Le cœur d’un enfant est un cœur en faïence
Prenez bien garde !
Ref : Que de choses passées !
Les choses de la vie

Afi, le sais-tu ?
Kita, Giligili
Lili, le sais-tu ?
Babo ma sœur
Fifi yé, oh Fifi yé !
Kaki, ma Lili yé
Nhéria
Yoyo, Imele
Afi de Rengenkavi
Oh Esonge, mon frère
Lili, fille de Djosso
Moussmey
Afia
Salka
Nehria y’Abelogo
Concouye
Afia
Ya Thalie
Fifi d’Atongowanga
Kita
Marlov

En cours de traitement…

 

2. Atongowanga

G’Atongowanga we nóngo zwè
Kawo n’ibanga
Tawanga nonga Nkwane no nkól’iyazo
Omedu we wilo kwanga no zwè
Wa ibembe
Yo yo antyo vi

G’Atongowanga e dyandjo
Ipa se zele
Tata ayandji go posi are dènge ove
Ombalo e dyandja g’intimbe ndo aze ni nago
G’Atongowanga ge dyandjo
Nd’ipa se zele

Yay’aye dyandja go plateau go
Ntyogo kuwè
Mwe zombi ayè dyandja à l’usine
Ayè ogo nkwe
Ndegwo ndegwo ndegwo go
Deng’elepe
Mwo ndako ayè dyandja g’intimbe
Aze ni nago
Awana wi mama ngani o o
Awana wi tata ngani o o
Awana wi mama ngani o o
We dyandja te dyandjo ndo a iguga e dyuvo
Wala vóvó, wala vóvó
Edingo amane aguga

A Atongowanga nous nous levons
En même temps que le lever de soleil
Le premier chant de perdrix est notre réveil
Aussitôt levé, chacun à sa besogne,
Y compris moi le pigeon
Le sommeil plein les yeux

A Atongowanga, on travaille
Mais il n’y a pas de salaire à attendre
Père a travaillé à l’administration
Il n’y a pas eu de récompense
Mon oncle travaille dans le bois
Mais il n’a pas pu se construire une maison

Le grand frère, lui, a travaillé dans l’administration
Il a terminé en prison
La sœur, elle, a travaillé à l’usine
Son bras fut sectionné
Ton ami, ton ami, ton ami
Il a sué sang et eau pour un salaire de famine
Le neveu a travaillé dans le bois
Mais n’a pas eu de maison
Les pauvres enfants de maman
Les pauvres enfants de papa
Les pauvres enfants de maman

Et pourtant les enfants de père
Et père travaille comme il se doit
Mais pour quelle misère !
Laisse tomber
Mais passons,
Passons, les pleurs n’y changeront rien

En cours de traitement…

 

1 réflexion au sujet de «  »

Laisser un commentaire

2 × un =