Catalogue des albums / singles

piroguier2

piroguier

AnnéeTitre de l’album 
1972Ghalo Ghalo
1974Nkéré
1974Nandipo
1975Likwala
1976Afrika Obota
1976Ndandaye
1977Ewawa
1978Olando
1978Eseringila
1978Afrika Salalo
1979Elowè
1979Owèndè
1980Mengo
    –Ndjuke
1981Isamu y’apili
1982Awana w’Afrika
1983Mando
1984Réveil de l’Afrique
1986Sarraounia
1986Piroguier
1986Ka’ bo
1987Passé composé
1988Espoir à Soweto
1989Quête de la liberté
1990Silence
1993Lambarena Bach to Africa
1995Maladalité
1996Carrefour Rio
2000Obakadences
2004Ekunda-Sah
2005Mandji 2005
2006Gorée
2008Vérités d’Afrique
2010Mondjo
2010Mandji Ebwé
2011Dyawo
2013Destinée
2016Libérée la liberté
2017Gabon, éveil de la conscience patriotique
2018Gabon libéré
2018La couleur de l’Afrique

1. Piroguier

Piroguier !
Owaro felo a re gnèno ngóri
Piroguier !
Nugo e tonde nugo oma ni nkavi yè
Piroguier !
Ezene z’oma a re dwane nende
Piroguier !
Orunda!

Piroguier !
Oyangayanga bo, nugini y’oma
Piroguier !
Oyangayang’iwó pupin’iyó
Piroguier !
Mbya mpolo go ntye n‘oyangayanga,
Piroguier !
Saba !

Piroguier !
E ! o ! e ! o !
E ! o !

Okengele w’oma ga myè n‘oyangayanga w’azele
Han han han !
Okengele w’oma g’awè n‘oyangayanga fó
Han han han !
Afrika, Uhuru !
Caraïbe, Uhuru !
Vó z’abomwi g’akakitèmbo
Omwo-ngwè ibanga !
Piroguier !
Vó z’asiwi g’akakitèmbo
Omwo-ngwè ibanga !
Piroguier !

Piroguier !
Han han han !
E ! o ! e ! o !
E ! o !
Vó z’abomwi g’akakitèmbo
Omwo-ngwè ibanga !
Piroguier !
Vó z’asiwi g’akakitèmbo
Omwo-ngwè ibanga !
Piroguier !
Awè we bónga wè gnantwè
Omwo-ngwè ibanga !
Piroguier !
Myè me bónga myè nomyè
Omwo-ngw’ibanga
Piroguier !
Dolo, dolo ….
Vó z’abomwi g’akakitèmbo
Omwo-ngwè ibangani !
Piroguier !
Vó z’asiwi g’akakitèmbo
Omwo-ngwè ibangani !
Piroguier !
Nou ka pagayé, ngwè Afrika
Piroguier !
Nou ka pagayé, Caraïbe
Piroguier !
Nou ka pagayé, diaspora
Piroguier !
Destination : Liberté
Piroguier !
Vó z’abomwi go ntsugu mpolo, okani
Piroguier !
Vó z’abomwi g’enanga, okani we
Piroguier !
Dolo, dolo, …..
Nou ka pagayé, ngwè Afrika
Piroguier !
Nou ka pagayé, Caraïbe
Piroguier !
Nou ka pagayé, diaspora
Piroguier !
Destination : Liberté
Piroguier ! ….

Mon tambour, c’est ma pirogue
Et ma chanson ma voile
J’erre le long du fleuve
à la recherche de la liberté
qu’il n’y a pas sous mon toit

Piroguier, je pagaie tambour et chanson
vers la liberté
Piroguier, je pagaie tambour et chanson
vers ta liberté
Sois actif dans la pirogue dans laquelle
on a bien voulu te donner une place
Pagayer, c’est chacun sa pagaie
Chaque débarcadère ne devrait pas manquer de pirogue
C’est un interdit
La liberté est loin, c’est selon ta façon de pagayer
Ta liberté, c’est selon ta détermination
C’est donc vrai que la meilleure chose sur terre, c’est la liberté !

Que le voyage est long !
Bien plus long que les rives du fleuve
Qui coulent comme le sang des martyrs
Dire que mon peuple est mûr pour la liberté !
Mais sa liberté, c’est quand il dort,
Et il ne dort par tout le temps ;
Debout, il pagaie, il pagaie
Destination : Liberté !
Piroguier ee a a a eho eho !

Une personne d’âge mûr comme moi vit sans liberté
Dire qu’un homme à l’âge mûr comme toi
vit également sans liberté !
Afrique, Uhuru !
Caraïbes, Uhuru !
Nous voilà à présent à la confluence des fleuves
Chacun prend son chemin
Nous voilà à présent arrivés aux croisements des fleuves
Chacun prend son chemin
Piroguier ee a a a eho eho !
Toi tu as choisi de prendre la gauche du fleuve
Au revoir !
Moi j’ai choisi de prendre la droite
Au revoir mon frère
On pagaie, on pagaie
Pagayons, mère Afrique !
Pagayons, pagayons, Caraïbes
Pagayons, pagayons, Diaspora
Destination : Liberté

Nous arrivons bientôt à la fin,
Allons-y !
Nous arrivons bientôt au grand jour, au rassemblement
Allons-y !
Avançons, avançons
Pagayons, pagayons.

En cours de traitement…

 

2. Oklo

Zwe djongigna re Oklo
(Chœur) Zwe djongigna re Oklo
Zwe daginare Oklo
(Chœur) Zwe djongigna re Oklo
Oklo ombwiri wi ntye wa nini, wa nini vèï
(Chœur) Zwe djongigna re Oklo
Wontani Oklo, Oklo Oklo pèïpèï
(Chœur) Zwe djongigna re Oklo
Oklo Oklo mande
Mande yatigan’orevo
Oklo Oklo mande
Nè sè ?
Mande yatigan’orevo
Nè sè ?
Mande yateni eduwu (bis)
Tètè o! …

Zwe djongigna re Oklo
(Chœur) Zwe djongigna re Oklo
Zwe daginare Oklo
(Chœur) Zwe djongigna re Oklo
Oklo ombwiri wi ntye wa nini, wa nini vèï
(Chœur) Zwe djongigna re Oklo
Wontani Oklo, Oklo Oklo pèïpèï
(Chœur) Zwe djongigna re Oklo
Zwe daginare Oklo
Oklo Oklo mande
Mande yatigan’orevo
Oklo Oklo mande
Nè sè ?
Mande yatigan’orevo
Nè sè ?
Mande yateni eduwu (bis)
Tètè o! …

Tètè o! …
Oklo Oklo …
Tètè o! …

Tètè o!…
Oklo Oklo
Tètè o!…

Tètè o!…
Awiri
Tètè o!…
Esonge za Kama
Tètè o!…
Ngwe Bondo
Tètè o!…
Ebongé poti
Tètè o!…
Dègèlyè
Tètè o!…
Oklo Oklo
Tètè o!…
Igendja
Tètè o!…
Ngwinambi
Tètè o!…
Arognigwana
Tètè o!…

Nous nous souvenons d’Oklo
Nous avons la nostalgie d’Oklo
Voilà qu’Oklo, un génie de la terre, a disparu tout d’un coup
A beau chercher Oklo, pas de traces
Oklo Oklo
Sa demeure est déserte
Oklo
Comment ?
Sa demeure est déserte
Comment ?
Sa demeure est abandonnée (bis)
Tètè o! …
Oklo Oklo …
Tètè o! …

Tètè o!…
Oklo Oklo
Tètè o!…

Tètè o!…
Awiri
Tètè o!…
Esonge za Kama
Tètè o!…
Ngwe Bondo
Tètè o!…
Ebongé poti
Tètè o!…
Dègèlyè
Tètè o!…
Oklo Oklo
Tètè o!…
Igendja
Tètè o!…
Ngwinambi
Tètè o!…
Arognigwana
Tètè o!…

En cours de traitement…

 

3. Ayile

Ma lwani g’isami g’inong’ayilé
Go gé sogun’odjo go nèng’elombè ntye
Go nka y’imbwiri
Go nka y’agombe
G’eyanga are dyon’iyano
Ga lubwi myè gogo
Ga rwano myè go
Dyene mong’epang’oguzuguzu ga myè
Iyona g’ogwana
Edingo g’orème ntye
E to dendo sè djivir’omwèi
Galubwi myè gogo go nanumi myè go
Dyene mong’e tanga idyuwa ni mango
Go mong’atuta n’iyoga yona
Na wa djogoni kawo si mango
Ga wongi myè mpono yé bomunia go
Dyen’iloto se sungakan’okili
A gambana ni dyuwa
E tèko ni dyuwa piè
Dyano ga dyuwa g’epingw’ompomo wi pingwaga
Géré myè vovo,
Gé dyogo myè ntyango : « Tat’oga w’inongo a dyuwi wé ! »
Ndo atiga nè
Inong’ayilé
Inongo ntyalé mo
Inong’imôri, igamb’imôri
Inong’ayilé
Inongo ntyalé
Inong’ayilé
Inongo ntyalé …

J’habitais à Inong’ayilé
Là-bas où on attise la torche indigène
Pour s’imprégner de l’histoire du pays
Dans la demeure des génies
Au village des ancêtres
Où faire semblant ne met cependant pas en péril les bonnes relations
Quand je suis parti de là
On me conduisit pour voir de mes yeux
Ceux qui font l’ambiance comme moi
Le sourire de façade
Les pleurs au fond du cœur
On va encore faire comment ?
Dire oui c’est une façon de respirer
Quand je suis parti de là
Je parvins là-bas
Et j’ai vu ceux qui ont fui la mort en courant
Ceux qui portent les fétiches
Ceux qui s’attachent aux nouvelles religions
Même les poules s’enfuient en courant
J’ai alors pris le chemin qui débouche sur
La voie où les voitures font la course
A la poursuite de la mort
En fait on se promène bras dessus bras dessous avec la mort
Naître c’est mourir,
C’est juste un cap à contourner
Pendant que je suis là,
Me parvient une nouvelle :
Père, roi de notre ethnie est décédé
Mais il a laissé une consigne, à savoir :
Une race ne saurait s’éteindre
Une race se caractérise par les mêmes coutumes
Un seul peuple, une seule consigne

En cours de traitement…

 

4. Piko

Aya ! Oma we piko
Aya a re mèma (bis)
Ayè ni saya
Anaga wa dèng’ignawo gni mbèmi
Ntsunu aleng’ikassa are dalya
Ina gn’atwen’oma sasunogo
Okuwa w’atwen’oma tewa tewa

Aya ! Oma we piko
Aya are mèma (bis)
Ayè ni saya
Anaga wa dèng’ignawo gni mbèmi
Yara myè g’okóngó galw’ikassa
Ina gn’atwen’oma sasunogo
Okuwa w’atwen’oma zwere zwere

Aya ! Oma we piko
Aya a re mèma (bis)
Ayè ni saya
Anaga wa dèng’ignawo gni mbèmi
Ningo y’avil’ognèngè galw’ okóndjó
Inina ntsambakalaga
Ombwiri-w’okuwa dogo

Aya ! Oma we piko
Aya a re mèma (bis)
Ayè ni saya

Ah, la personne qui est accusée à tort
Ah, même si cette personne clame son innocence
Elle est malgré tout couverte de honte
Les commérages vont bon train
Les fourmis magnans ne sauraient passer
d’une rive à l’autre sans pont
Voilà que son nom est sur toutes les lèvres
Et le voilà à présent rasant les murs.

Ah, la personne qui est accusée à tort
Ah, même si cette personne clame son innocence
Elle est malgré tout couverte de honte
Voilà que les commérages vont bon train
Pour t’avoir demandé de me masser le dos
Voilà que tu abuses de cette opportunité
Mon nom est désormais à la une
La honte m’habite désormais.

Ah, la personne qui est accusée à tort
Ah, même si cette personne clame son innocence
Elle est malgré tout couverte de honte
Les gens ont trouvé là une raison de se gausser de moi
Tout a commencé comme une petite rosée
C’est à présent une grosse averse
Mon âme n’a plus d’assise
Et mon esprit, perturbé.

En cours de traitement…

 

5. Yola

Gere gere manè w’ayano oma
Gere gere manè aw’ayano
Yana kè, awè djóla
Vende gere manè azwè teni go ntchale gnóna
Awè djola, awè kalw’ola
Ekaga ekaga ayè nè : « kaka kao malungu »
Awè djóla, awè kalw’ola
Emènó emènó kao ngulu, emènó kawo djóla
Awè djóla, awè kalw’ola a a a

Gere gere manè w’ayano oma
Gere gere manè aw‘ayano
Yana kè, awè djóla
Vende gere manè azwè teni go ntchale gnóna
Awè djóla, awè kalw’ola
Ekaga ekaga ayè nè : « kaka kao malungu »
Awè djóla, awè kalw’ola
Emèn’emèno kao ngulu, emèno kao djóla
Awè djóla, awè kalw’ola a a a
– Anto we! Zingan’olamba!
– Yenó
– A mwami, nkolo anènó m’adowina re wè osèngè
– Hum!

Ogènda oviro gunu oluani n’avoro areno
Ndo awè djóla

A ! mwami n’age nkènde Nkombe
Yo wu yo, awè djóla !
A ! mwami n’agènd’onaga
Yo wu yo, awè djóla !
A ! mwami w’ayivir’owèndè
Yo yo yo …
Zele zele zele zele g’alumisore MANDELA
Gnere gnere g’isóló gn’oyangayanga w’Afrique du Sud
MANDELA e bike mbe
Awiri yè n’itangani soto
Itangani wa kota yè
Ayè go ntchogo kuwè
Gwelelè gwelelè gwelelè igumba gni ntye gna tore
No gere no gere go ntchóni yi ntche ka ga nuwo
Ndo awè djóla
A ! mwami n’age nkènde Nkombe
Yo wu yo, awè djóla !
A ! mwami n’agènd’onaga
Yo wu yo, awè djóla
Mbya awè kota
Yo wu yo, awè djóla
Mbe awè pala
Yo wu yo, awè djóla
Nkogo nkogo nkogo orevuni
Gwele gwele gwele ogandag’orevo
A ! mwami n’agomigonde
A ! mwami n’agominanga
Mbya awè kota
Mbe awè pala
A ! mwami awè bike mbe
A ! mwami w’ayivire owèndè

Puisque puisque on t’a donné le jour
Donne le jour à ton tour et soit fort
Malgré le fait que nous soyons désormais dans une nouvelle donne
Soit fort et soit grand
La tortue, la tortue dit : « Cher ami, il n’y a rien de nouveau sous le soleil »
La vie, la vie c’est la force

Puisque puisque on t’a donné le jour
Donne le jour à ton tour et soit fort
Malgré le fait que nous soyons désormais dans une nouvelle donne
Soit fort et soit grand
– Femmes, mes sœurs, donnez force au message !
– Oui !
– Mon cher enfant, ce soir je te plante un décor de conte
– Oui !
– Toi l’étranger, suis-moi !
Seul moi l’ancien connais les détours.
Mais sois fort.

Enfant, de tout temps
Sois fort
Mon enfant, n’accepte jamais l’oppression
Enfant, enfant, célébrons MANDELA
Dans l’optique de la libération de l’Afrique du Sud
MANDELA s’oppose au mal
Au point qu’il a eu maille à partir avec les blancs
Les blancs se sont emparés de lui
et l’ont jeté en prison
Ils se sont emparés de toutes les richesses du pays
et les ont exportées
C’est pourquoi, pour la dignité et l’honneur du pays,
Il y a nécessité de se battre
D’où la nécessité d’être fort
Enfant, de tout temps
Le bien, garde-le
Le mal, rejette-le
L’allusion peut être un conseil
Reçois mes bénédictions
Enfant, de tout temps
Le bien, garde-le
Le mal, rejette-le
Mon fils, rejette le mal
Mon fils, n’accepte pas l’oppression

En cours de traitement…

 

6. Tevorembora

En cours de traitement…

En cours de traitement…

En cours de traitement…

 

7. Orem’Igewa

Orèm’iwami ntawanga nonga
Orèm’iwami wa dowa oyembo
Oyembo sukè vya
Nóngwa nónó nóngwa re
Orèm’iwami ntawanga nènó
Orèm’iwami wa dow’oyembo
Oyembo sukè vya
Mènè ezélé gnènè bo
O ! sambo ntyó we dyen’intsóni gne dandala
Orèm’igewa, orèm’igewa
Arang’osamu omwènè, agombiza se noga ni gnowe
Orèm’igewa, orèm’igewa
Orèm’igewa !
Orèm’igewa !
Orèm’igewa !
Orèm’igewa !
Orèm’igew’igew’igew’ige
Oma g’omedu !
Oma g’omedu !
Oma g’omedu !
Oma g’omedu !
Salé é é é ! Salé

Orèm’iwami ntawanga nènó
Orèm’iwami we dowa oyembo
Oyembo sukè vya
Nóngwa nónó nóngwa re
Orèm’iwami ntawanga nonga
Orèm’iwami wa dow’oyembo
Awa yèmo a wa nóngwi
Mènè ezele gnènè bo
O ! sambo ntyó we dyen’intsóni gne dandala
Orèm’igewa, orèm’igewa
Arang’osamu omwènè, agombiza se noga ni gnowe
Orèm’igewa, orèm’igewa
Orèm’igewa !
Orèm’igewa !
Orèm’igewa !
Orèm’igewa !
Orèm’igew’igew’igew’ige
Oma g’omedu !
Oma g’omedu !
Oma g’omedu !
Oma g’omedu !
Salé é é é ! Salé

O ! sambo ntyó we dyen’intsóni gne dandala
Orèm’igewa, orèm’igewa
Arang’osamu omwènè, agombiza se noga ni gnowe
Orèm’igewa, orèm’igewa
Orèm’igewa !
Orèm’igewa !
Orèm’igewa !
Orèm’igewa !
Orèm’igew’igew’igew’ige
Oma g’omedu !
Oma g’omedu !
Oma g’omedu !
Oma g’omedu !
Salé é é é ! Salé
Orèm’igewa !
Orèm’igewa !
Orèm’igewa !
Orèm’igewa !
Orèm’igew’igew’igew’igew
Oma g’omedu !
Oma g’omedu !
Oma g’omedu !
Oma g’omedu !
Salé é é é ! Salé

En cours de traitement…

En cours de traitement…

 

8. Egombe No Ye Egombe

En cours de traitement…

En cours de traitement…

En cours de traitement…

 

Laisser un commentaire

2 × 2 =